Vue d'ensemble de la commande

Votre panier est vide pour le moment.

Première victoire suisse par Nicolle Büchler

IAAF Diamond League

winforce_buechler_nicole
La perchiste Nicole Büchler (LC Zürich) est entrée dimanche dans les livres d’histoire d’athlétisme suisse au Meeting de Diamond League à Stockholm. L’athlète de WINFORCE a créé l’exploit d’être la première à remporter pour la Suisse un meeting de cette catégorie.


Büchler a remporté le concours dans la capitale de la Suède dans des conditions de vent difficiles avec 4,65 m, 5 centimètres plus haut que sa meilleure marque de la saison. Ce sont la Suédoise Angelica Bengtsson et la Vénézuélienne Robeilys Peinado qui se classent 2 et 3e. Toutes deux ont comme Büchler effacé 4,65 m.
La Seelandaise a franchi cette barre au premier essai, après avoir manqué par deux fois 4,55 m. Suite à ce double échec, elle a pris des perches plus dures, avec lesquelles elle n’aurait pas encore pu sauter il y a une année. Büchler savait qu’elle pouvait passer 4,65 m avec un saut "moyennement joli" – en dépit des conditions difficiles. Suite à son concours manqué à Oslo jeudi, elle s’est plus concentrée sur la technique et la course d’élan. "Sur le plan technique, mes sauts n’étaient pas bons, mais je n’ai pas du tout pensé pouvoir faire un tel résultat", a raconté Büchler suite sa victoire à l’agence ats.

La victoire de la Biennoise est une surprise étant donné qu’elle n’a pas réussi à sauter haut jusqu’ici, avec notamment deux patates aux deux derniers meetings. "Je savais que je devais être patiente."
Il y a une année, la Seelandaise avait fait une entrée tonitruante dans la saison avec un nouveau record suisse de 4,78 m. Auparavant, aux CM en salle, elle avait terminé brillante 4e. Cette année, le début a été difficile. A la fin du mois de février, elle a souffert d’une hernie discale la contraignant à interrompre la saison en salle. Voilà que quatre mois plus tard, elle est la première Suissesse à triompher en Diamond League – le 400 m haies de Kariem Hussein en 2015 à Zurich ne comptait pas comme Diamond Race. Elle a en outre battu la championne du monde Yarisley Silva (5e). La championne olympique grecque et championne d’Europe Katerina Stefanidi, meilleure performeuse mondiale avec 4,85 m depuis sa victoire à Rome n’était pas de la partie.

Deuxième highlight suisse : le 800 m féminin avec Selina Büchel (KTV Bütschwil). La St-Galloise a réussi un bon finish et s’est hissée sur la 3e place du podium en 1’59″66, à 20 centièmes de son meilleur chrono de l’année. A 200 m de l’arrivée, elle était encore 7e.

Büchel était très contente : "Une troisième place dans un peloton de ce niveau est un super résultat. J’aurais bien aimé courir encore un peu plus vite, mais les conditions n’étaient pas idéales, il y avait vraiment un fort vent. La course a été difficile. Elle ne s’est pas passée comme prévu. Je voulais me placer aux avant-postes, mais j’ai perdu le duel face à Anita Hinriksdottir qui partageait mon couloir au début. Donc je me suis retrouvée tout derrière, mais ce n’était pas si mal, aussi avec ce vent."

Alex Wilson (Old Boys Basel) s’est classé 7e du 100 m du Meeting à Stockholm. Le Bâlois a été en 10″08 trois centièmes plus rapide que son record suisse, toutefois avec beaucoup trop de vent (+4,8 m/s). Son record n’est donc pas valable. Pour Wilson, il s’agissait de sa première Diamond League à l’étranger. Le Canadien De Grasse a remporté la course dans le temps canon de 9″69.

La sprinteuse Sarah Atcho (Lausanne-Sports) a été chronométrée en 22″91 sur 200 m à Bulle, décrochant par là les minima pour les CM à Londres (GBR/4 au 13 août). Une fois de plus, la piste de Bulle s’est avéré très rapide. Le 100 m a pu se jouer avec un vent favorable de 1,3 m/s, ce dont Sarah Atcho a pu profiter pour gagner la course avec un nouveau record personnel de 11″33.

Mais ce n’était qu’un avant-goût de ce qui allait suivre sur 200 m. Atcho est descendue pour la première fois de sa vie sous les 23 secondes. En 22″91 par 1,9 m/s de vent favorable, elle a décroché pour 19 centièmes les minima pour les CM et abaissé de 39 centièmes son record. Fait d’autant plus réjouissant que la Lausannoise souffrait d’une légère blessure ces dernières semaines.

Source : ats / Swiss Athletics
Photo : athletix.ch