Vue d'ensemble de la commande

Votre panier est vide pour le moment.

Ruckstuhl avec record suisse, Giger und Joseph en or sur les haies

CE U20 Grosseto

winforce_ruckstuhl_swiss
Géraldine Ruckstuhl remporte l'argent à l'heptathlon aux CE U20 à Grosseto (ITA) avec un nouveau record suisse. Yasmin Giger (400 m haies) et Jason Joseph (110 m haies) sont Champions d'Europe U20.

Tout s'est joué sur le fil. Au cours de la deuxième journée, Géraldine Ruckstuhl et Aline Shukh (UKR) se sont âprement disputé la médaille d’or de l’heptathlon. Après le premier jour l'athlète de WINFORCE virait encore en tête, mais Shukh a réussi de meilleures performances au saut en longueur et au lancer du javelot. Au lancer du javelot Ruckstuhl n'a pas réussi à engranger des points décisifs, bien que ce soit sa discipline de prédilection. La course du 800m de l'athlète de Suisse centrale a prolongé le suspense. Elle a couru libérée, a attaqué à 300 m de l'arrivée et a même dépassé Shukh, qui passe pour être meilleure sur cette distance. Ruckstuhl a franchi la ligne d'arrivée en 2:12,54 et a ainsi amélioré sa meilleure performance personnelle de pas moins de quatre secondes.
Cela n'a pas tout à fait suffi pour remporter la médaille d'or. Aux CE U20 de cette année, les meilleures heptathloniennes se sont battues à un niveau très élevé. La gagnante, Aline Shukh (UKR) a réalisé une meilleure performance mondiale U20 avec 6381 points. Ruckstuhl l'a suit de près avec 6357 points.

Le record national de l'heptathlon a donc été amélioré pour la troisième fois de la saison. Ruckstuhl avait obtenu 6291 points en mai à Götzis (AUT). L'athlète de WINFORCE, Caroline Agnou, avait porté le record à 6330 points en s'imposant aux CE U23 à Bydgoszcz (Pologne). Avec 27 points de plus, Ruckstuhl a donc repris sons bien et prouve ainsi que l'heptathlon est actuellement une des disciplines les plus animées de l’athlétisme suisse.

"Je savais que je devais courir en 2:08 minutes pour pouvoir gagner l’or, parce que l'Ukrainienne est très forte sur 800 m. Je suis partie sur des bases de 2:14'', a-t-elle déclaré. Elle avait besoin de ce temps pour améliorer le record suisse. "J’ai réussi. Je savais que j’étais en forme et prête pour cela, mais ce temps m’étonne quand même un peu. Je suis très contente d’avoir repris le record suisse!"

Beaucoup de choses ont bien marché pendant le concours, mais pas tout. "Au lancer du javelot, nous étions trop vite au Callroom et le concours n’a pas commencé, c’était contrariant. J’ai tout de même limité les dégâts. Sur 200 m j'ai été un peu déportée ce qui m’a coûté des centièmes de secondes. Le jet du poids n’a pas non plus été super. Après-coup je suis toutefois très contente de mon heptathlon".

Yasmin Giger a été tout à fait exceptionnelle : en 55″90 lors de la finale de 400 m haies, l'athlète de WINFORCE de 17 ans a décroché suite à un superbe sprint la médaille d'or. Elle a amélioré son record suisse U20 de pas moins de 1''52 et décroché pour deux dixièmes les minima pour les Mondiaux de Londres !

Yasmin Giger a réussi une course complètement folle en finale du 400 m haies. Partie prudemment, elle a fait preuve de grande intelligence tactique et mis les bouchées doubles sur la fin, se catapultant d’un coup d’un seul sous les projecteurs de la grande scène internationale. Elle dépasse sur le fil la favorite Agata Zupin (SLO) et gagne dans un temps canon.

A l'entrée de la dernière ligne droite, la Suissesse était encore troisième, avant de réussir l’impossible : un sprint du tonnerre. Pour franchir avec bravoure la dernière haie avant de revenir et dépasser Zupin, finalement reléguée à 6 centièmes. En 55″90, elle a réalisé la meilleure performance mondiale U20 de l'année et pulvérisé son record suisse de pas moins de 1''52 ! Elle a du même coup réussi lors du dernier jour de qualification les minima (56''10) pour les Mondiaux de Londres. Elle est la troisième hurdleuse après Lea Sprunger (COVA Nyon) et Petra Fontanive (LAC TV Unterstrass) à décrocher les minima sur la distance.

Yasmin Giger peut se réjouir de sa troisième médaille en trois ans en grand championnat international. En 2015, elle a remporté l'argent sur 400 m au Festival olympique de la jeunesse européenne à Tiflis (GEO), en 2016 l'argent au même endroit sur 400 m haies aux CE U18.

Avant les luttes aux titres, Jason Joseph, lui aussi, était considéré comme le top favori sur la course du 110 m haies. Cette année à Zofingue, l'athlète de WINFORCE avait porté le record suisse U20 à 13,25 secondes et mène depuis lors la liste des meilleurs Européens. En série et en demi-finale, c’est toutefois le Suédois Max Hrelja qui a su convaincre.

En finale Joseph a montré qu'il en avait gardé sous le pied. Certes il n’a pas fait la course seul – un Espagnol est sorti nettement plus vite des blocs que le Bâlois. Il a fallu plus de la moitié de la distance au Suisse pour le rattraper et se porter en tête pour finalement s’imposer. Avec son temps de 13,41 secondes, il a devancé le deuxième, le Britannique Robert Sakala de sept centièmes de secondes.

Jason Joseph était absolument ravi de sa médaille. "C'est une sensation complètement nouvelle d'être champion d'Europe, naturellement complètement différente que celle d'être champion suisse." Il n'était toutefois pas satisfait de sa performance. "Ma course a été catastrophique", analyse-t-il. "Pendant la course je pensais déjà avoir perdu. J'ai réussi à me remotiver et à faire la différence sur les derniers mètres."

Source : Swiss Athletics