Vue d'ensemble de la commande

Votre panier est vide pour le moment.

Agnou en or, Atcho en argent et bronze

CE U23 Bydgoszcz

winforce_agnou_caroline_bydgoszcz
Caroline Agnou a connu 2 journées de rêve à l'heptathlon des Championnats d'Europe U23 à Bydgoszcz. En Pologne, la Biennoise a décroché l'or et fait voler en éclats le record de Suisse absolu (élite) avec un total de 6330 points, devenant la 2e athlète suisse couronnée à ces joutes, en 10 éditions. Sarah Atcho a remporté la médaille d'argent et de bronze sur 200 m et avec le relais de 4x100 m.

L'athlète de WINFORCE, âgée de 21 ans, a battu pas moins de 5 records personnels en 2 jours, dont celui de la longueur (6m36) et du 800m (2'16''06) vendredi. Elle a dominé la compétition de la tête et des épaules. Ce succès survient 2 ans après son titre européen juniors (U20).

Le précédent record national appartenait à Géraldine Ruckstuhl, qui avait battu en mai dernier avec 6291 points un record national (celui de Corinne Schneider en 1985) qui avait tenu durant 32 ans. La Biennoise est sacrée deux ans après Noemi Zbären sur 100 m haies à Tallinn. Ce sont les deux seules athlètes suisses à avoir décroché un titre chez les espoirs. André Bucher, notamment, avait obtenu l'argent en 1997 sur 800 m, tout comme Marcel Schelbert la même année sur 400 m haies.

Pour Sarah Atcho, c’est une première. Elle n'avait encore jamais remporté de breloque internationale en individuel. Son meilleur résultat était à ce jour une 6e place aux CE U23 en 2015 sur 200 m. Elle était pourtant déjà grimpé sur un podium européen U23 : c’était en 2015, justement, mais alors avec le relais de 4x100 m.

L'athlète de WINORCE aux jambes oblongues, dont la foulée ample rappelle celle de la sextuple championne olympique Allyson Felix, a déjà été la deuxième plus rapide en série (22''96). Idem en demi-finale, où elle a été chronométrée en 22''99. Constance au plus haut niveau confirmée en finale, où elle a une nouvelle fois terminé la course sous les 23 secondes. En 22''90, elle a même établi une nouvelle meilleure marque personnelle.

Atcho a fini tout près de la médaille d'or. La Romande s'est battue dans la dernière ligne droite jusqu'au bout et est revenue sur la vainqueur Finette Agyapong (GBR). Pour terminer à trois centièmes. Le fait que Sarah Atcho ait été une des favorites de la course n’a pas été sans laisser des traces. "J'ai ressenti une grosse pression, j'ai même dû pleurer avant le départ", a-t-elle raconté. "Mais j'ai réussi à faire en sorte que la peur ne soit pas trop grande et à me focaliser sur la course. Le fait d'avoir entendu dans la Callroom qu’Angelica avait remporté la perche m'a inspiré."

Le course était OK, a raconté la vaudoise de 22 ans. "Je voulais absolument rester décontractée dans le virage. Peut-être que j’ai même été un peu trop relâchée, j'étais trop loin de l'Anglaise. Mais je me suis battue jusqu’au bout. Me voilà qui me réjouis de cette médaille, même si on en veut toujours plus."

Quelques heures auparavant, Angelica Moser avait remporté l’or au saut à la perche. Le dernier jour Dany Brand (400 m haies) a décroché la médaille d'argent en 49''14, obtenant au passage les minima pour les Mondiaux de Londres, en élite. Les relayeuses du 4x100 m ont obtenu la médaille de bronze, la cinquième médaille suisse à Bydgoszcz.

Salome Lang a montré un excellent concours de hauteur. Avec 1,86 m, elle a mème égalé son record. Ce n'est que parce qu'elle a eu plus d’essais manqués que l'Italienne qui finit troisième qu’elle se trouve au 4 rang final. De quoi la réjouir grandement quand même.

Source : Swiss Athletics
Photo : ATHLE.ch