Vue d'ensemble de la commande

Votre panier est vide pour le moment.

L’équipe de Swiss Athletics promue en Super League

CE Team Vaasa

winforce_zbaeren_noemi_vaasa
L’équipe nationale suisse d’athlétisme a réussi un coup grandiose aux CE Team de First League à Vaasa (FIN) : l’équipe de Swiss Athletics a terminé troisième avec 305,5 points et grimpe pour la première fois de l’histoire en Super League avec les douze meilleures nations d’Europe !

La troisième journée de compétition dans le Karl’s Stadium de Vaasa a comme prévu été très intéressant à suivre, avec un final tout simplement dramatique. Samedi soir, la Suisse figurait en position de leader, avec 14 points d’avance sur le quatrième, la Finlande. Un beau combat s’annonçait pour les trois places synonymes de promotion. Au courant du dimanche, les Suisses ont réussi à se maintenir dans le Top 3, tantôt toutefois avec une avance minime sur la Turquie. Ce n’est qu’après la dernière course du week-end – le 4×400 m des hommes – que la chose était jouée : la Suisse termine la compétition en troisième position, trois points et demi devant la Turquie.

La bonne vague de l’athlétisme suisse est depuis plusieurs années tangible. Une évolution positive qui s’est dessinée autour des CE à domicile à Zurich en 2014, et qui s’est poursuivie et renforcée en 2015 et 2016. En juillet, l’équipe suisse a remporté aux CE à Amsterdam (NED) cinq médailles, ce qui représente le meilleur bilan de tous les temps. Aux Mondiaux et Européens jeunesse, les athlètes suisses ont remporté ces cinq dernières années plus de médailles que lors des dix années précédentes. Autre signe réjouissant : durant cette saison, plus de Swiss Starters que jamais ont participé à des meetings de Diamond League.

Le plus haut niveau de performance – surtout chez les femmes – s’est montré pour la première fois à des CE Team. En 2013 à Dublin (IRL), relégation en Second League, en 2014 à Riga (LAT), promotion en First League, en 2015 à Heraklion (GRE), 8e place, et voici la première ascension en Super League. Ce beau résultat est une belle raison de se réjouir pour les responsables de la Fédération. „Nous savions que nous étions meilleurs que ces années passées et comptions terminer aux alentours de la 4e place. Le fait d’être promus en Super League est une belle histoire pour l’athlétisme suisse“, explique Peter Haas, Chef du sport de performance à Swiss Athletics.

En tout, l’équipe suisse a remporté neuf disciplines : sept samedi et deux dimanche : Noemi Zbären (SK Langnau) sur 100 m haies et Fabienne Schlumpf (TG Hütten) sur 5000 m. La Suède et la Finlande seront avec la Suisse nouvellement en Super League aux prochains CE Team, qui auront lieu du 9 au 11 août 2019 à Bydgoszcz (POL).

Voici un retour sur les athlètes suisses de WINFORCE :

100 m
Suite à sa victoire sans problème en série, Mujinga Kambundji (STB) fait pareil en finale. La Bernoise réalise un chrono de 11″45, face à 1,2 m/s de vent. Elle assure 12 points à la Suisse. Elle sort mieux des blocs que dans les éliminatoires et se trouve d’emblée devant ses adversaires.

200 m
Alex Wilson (Old Boys Basel) participe à sa troisième course en autant de jours. Vendredi, il était en lice en séries, samedi sur 4×100 m avec un super virage, puis dimanche en finale du 200 m. En 20″55, il termine deuxième derrière le Turc Ramil Guliyev et assure 11 points pour la Suisse.

800 m
Avec son chrono de 1’59″46, Selina Büchel (KTV Bütschwil) est la deuxième meilleure Européenne de la saison. Aux CE Team, il n’y va toutefois pas de temps mais de place pour la double championne d’Europe comme pour tous les autres. Büchel fait une course presque parfaite. En 2’02″85, elle finit deuxième. Au sprint final, elle ne se fait battre que par la Suédoise Lovisa Lindh – la meilleure Européenne de l’année.

5000 m
Première à des CE Team pour Julien Wanders (Stade Genève). Le spécialiste de longues distances participe à l’épreuve sur laquelle il espère se qualifier pour les Mondiaux de Londres (GBR). Mais il ne s’agit là pas de chrono, mais de points de rangs. Le Genevois s’en sort bien. Il reste longtemps sur les talons du dominateur, le Turc Ali Kaya, avant de le laisser partir. En 13’56″34, il assure la 2e place et récolte 11 points.

100 m haies
Noemi Zbären (SK Langnau) est une des plus fidèles récolteuse de points de l’équipe de Swiss Athletics. L’Emmentaloise montre qu’elle sait courir vite même dans des conditions hivernales. Comme déjà en série vendredi (13″30), elle est de nouveau la plus rapide en finale. Plus important que le temps (13″28) sont les 12 points qu’elle récoltent pour la Suisse.

400 m haies
Kariem Hussein (LC Zürich) représente la Suisse dans la course la plus relevée du week-end. Pas moins de cinq des sept meilleurs Européens de la saison sont sur la piste. Derrière l’incroyable Norvégien Karsten Warholm, le Thurgovien se bat pour la deuxième place. Sur les derniers mètres, il doit rendre les armes face à Yasmani Coppello (TUR). Il finit troisième en 49″30 : 10 points pour la Suisse.

Hauteur
Salome Lang (Old Boys Basel) a participé l’an passé aux CE U20 à Bydgoszcz (POL) et a déjà décroché les minima pour les CE U23 au même endroit. Chez les actifs, la Bâloise a fait bonne figure. Avec son saut réussi d’emblée à 1,75 m, elle reste à 6 cm de sa meilleure marque de la saison. Elle se classe 8e. A 1,80 m, elle échoue par trois fois de peu.

Perche
Nicole Büchler (LC Zürich) est une des plus expérimentées de la délégation de 48 athlètes de Swiss Athletics. Elle fait preuve d’expérience dans ce concours pas simple pour (avec un maximum de quatre sauts manqués). Six jours après sa victoire de Stockholm (SWE), première suisse en Diamond League, la Biennoise réussit à 4,45 m la hauteur nécessaire pour gagner. Suite à un essai manqué à 4,30 m, elle efface 4,45 m au premier, avant de passer au troisième essai 4,55 m. Elle décroche ainsi pour la troisième fois de l’été les minima pour les Mondiaux.

Javelot
Géraldine Ruckstuhl (STV Altbüron) s’est envolée à ses premiers CE Team avec l’élan de ses deux records suisses élite de l’heptathlon et du javelot. La Lucernoise ne se laisse pas perturber par les cinq adversaires avec des meilleures marques à plus de 60 m. Avec 53,03 m, elle ne lance pas aussi loin que lors de son record suisse (58,31 m) mais peut toutefois être satisfaite de son 6e rang. Ruckstuhl est la seule athlète suisse à également être de la partie la semaine prochaine aux CE Team multiples.

Source : Swiss Athletics
Photo : Swiss Athletics