Vue d'ensemble de la commande

Votre panier est vide pour le moment.

Kariem Hussein brille au Letzigrund

Weltklasse Zürich

winforce_hussein_kariem.jpeg
Kariem Hussein (LC Zürich) a réussi la perf’ suisse dans le Stade du Letzigrund. Le régional de l'étape a laissé derrière lui deux médaillés des Mondiaux sur 400 m haies pour terminer troisième.

Le Stade du Letzigrund a une nouvelle fois porté Hussein à son plus haut niveau. Il y a trois ans, le Thurgovien de 28 ans avait remporté le titre de champion d’Europe, en 2015, il a réussi la 18e et dernière victoire suisse dans le programme principal du Weltklasse Zürich. Cette fois, il a égalé en 48″45 sont record établi en 2015 aux Championnats suisses de Zoug.

Hussein n’a été battu que par le plus rapide de la saison Kyron McMaster (48″07) et le champion du monde Karsten Warholm (48″22), auteur d’un record national. Il a en outre battu le médaillé de bronze de Londres Kerron Clement (4e/49″20) et le médaillé d’argent Yasmani Copello (5e/49″23).

"Avec ce public, tout est toujours possible", a soufflé Hussein. "Je souhaiterais toujours pouvoir courir comme aujourd’hui." Il a par là sauvé sa saison suite à sa déception de la finale des Mondiaux (8e). En juillet prochain, Hussein terminera ses études de médecin pour se concentrer à fond sur l’athlétisme.

Sur 200 m féminin, Mujinga Kambundji (STB) s’est classée 6e. En 22″71, la Bernoise de 25 ans a réussi le deuxième chrono de cette saison après ses 22″42 réussis aux CS au même endroit. La course a été remportée par la 3e des Mondiaux Shaunae Miller-Uibo en 21″88. Sur le 100 m des hommes, le détenteur du record suisse Alex Wilson (Old Boys Basel) a boité jusqu’à l’arrivée. Il souffre d’un problème au tendon.

Sur le 800 m féminin, la championne d’Europe indoor Selina Büchel (KTV Bütschwil) a réussi en 1’59″83 un 6e temps sous les deux minutes cette année. Elle se classe 8e et avant-dernière. "J’ai tout donné. Je n’ai pas plus dans le coffre", a raconté la Turgovienne de 26 ans. La victoire est revenue à la championne du monde et olympique Caster Semenya en 1’55″84.

La spécialiste multiples Géraldine Ruckstuhl (STV Altbüron) a lancé son javelot à 52,08 m. Elle se classe 9e pour son premier meeting de Diamond League. "Le résultat est OK. Suite à cette longue saison, je n’ai plus trop de jus", a raconté Ruckstuhl.

Le meeting a comme de tradition été clos par le relais féminin de 4x100 m. Les Suissesses étaient dans la course avec Samantha Dagry (Lausanne-Sports), Sarah Atcho (Lausanne-Sports), Mujinga Kambundji (STB) et Fanette Humair (FSG Bassecourt). Elle ont terminé en 42″93, à nouveau un très bon temps. Derrière la Jamaïque, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, elles ont terminé 4e.

Comme le veut la tradition de nombreux athlètes suisses étaient engagés dans l’avant-programme de Weltklasse Zürich. Jason Joseph et Yasmin Giger ont franchi la ligne d’arrivée en vainqueurs. Quant à Ellen Sprunger elle a disputé la dernière course de sa carrière (200 m).

Jason Joseph (LC Therwil) s’est chargé de la première victoire du jour dans le cadre du Young Diamond’s Challenge. Le champion d’Europe U20 a largement battu ses adversaires en 13,47 secondes et les fans qui se trouvaient aux places debout l’ont fêté avec une hola. Sur 100 m Samantha Dagry (Lausanne-Sports) a signé le meilleur chrono suisse en 11,64 secondes. Dans la course sur 800 m, le champion suisse Jonas Schöpfer (STV Sempach) a terminé troisième en 1:49,66 minutes.

L’ambiance était chargée d’émotion pendant la course du 200 m des femmes. Pour Ellen Sprunger (COVA Nyon) il s’agissait en effet de sa dernière apparition sur la grande scène de l’athlétisme. La Vaudoise de 31 ans a représenté plusieurs fois la Suisse aux Jeux olympiques, championnats du monde et d’Europe comme heptathlonienne et comme membre du relais 4x100 m de l’équipe nationale. Pour sa dernières course, Sprunger a été chronométrée en 24,54 secondes et a été longuement acclamée par le public et ses collègues de longue date du relais. Le meilleur temps suisse a été réalisé par Sarah Atcho (Lausanne-Sports) en 23,37.

La course du 400 m haies des femmes a mis un terme au Young Diamond’s Challenge. La championne d’Europe U20 et participante aux CM Yasmin Giger (Amriswil-Athletics) s’est imposée en 58,31 secondes devant Robine Schürmann (LC Zürich/58,75). C’est avec un finish époustouflant que la Thurgovienne a réussi à déborder la championne suisse.

Source : Swiss Athletics / SDA
Photo : athletix.ch