Vue d'ensemble de la commande

Votre panier est vide pour le moment.

Record Suisse et meilleure performance mondiale

CS en salle à Macolin

winforce_kambundji_magglingen
Mujinga Kambundji (STB) a survolé ses concurrentes avec un record suisse et une meilleure performance mondiale sur 60 m lors des CS d’athlétisme en salle à Macolin. Caroline Agnou (SATUS Biel-Stadt) a raflé les titres CS sur 60 m haies, du saut en longueur et du lancer du poids.

60 m
Les meilleures sprinteuses du pays ont offert quelque chose de tout à fait spécial aux spectateurs de la halle „Fin du monde“; en effet la finale du 60 m va entrer dans l’histoire de l’athlétisme suisse comme la meilleure de tous les temps. Au cours des dernières semaines Mujinga Kambundji a éveiller l’attention plusieurs fois en restant à peine au-dessus de son record suisse de 7,11 secondes avec une meilleure performance de la saison de 7,13. Aux CS, l’athlète de 25 ans déballe tout ce qu’elle a et sprinte vers une meilleure marque. Le chronomètre s’arrête à 7,03, les spectateurs n’en croient pas leurs yeux.

Avec son record suisse Kambundji atteint une nouvelle dimension au niveau national et même international. Il vaut la peine de jeter un coup d’œil à la liste des meilleures mondiales. La Bernoise y figure momentanément en première position. Avec Lea Sprunger (COVA Nyon) sur 400 m (51,28), deux athlètes suisses caracolent en tête du classement mondial. Sur la liste des meilleures Européennes de tous les temps Kambundji figure désormais en cinquième position. Ce sont des perspectives magnifiques pour les CM en salle à Birmingham (GBR/2-4 mars).

400 m
Il y a une année Yasmin Giger (NET Sport Club Amriswil) a déjoué les favorites quand elle les a dépassées sur les derniers mètres. Cette fois-ci la championne d’Europe U20 sur 400 m haies connait le succès avec une tactique identique. Elle rattrape encore Sarah Atcho (Lausanne-Sports) qui est partie très vite et passe la ligne d’arrivée en jubilant en 54,12 secondes. Atcho finit deuxième en 54,42.

60 m haies
Au plus tard après les séries, il est clair: la finale sera serrée! Caroline Agnou (SATUS Biel-Stadt), la championne suisse 2017 sur 100 m haies se rue vers sa troisième médaille d’or du week-end (après le saut en longueur et le lancer du poids samedi) en 8,42 secondes, nouvelle meilleure performance suisse de la saison et meilleure performance personnelle. Elle jubile d’autant plus!

Hauteur
Comme attendu la tenant du titre Livia Odermatt (BTV Aarau) et l’heptathlonienne Géraldine Ruckstuhl (STV Altbüron) sont les athlètes qui sautent le plus haut. Toutes deux s’attaquent à 1,80 m, où Odermatt enregistre un essai manqué qui lui coûte la médaille d’or. Les deux athlètes échouent à 1,83 m et Ruckstuhl peut se réjouir de la victoire. La médaille de bronze est passée au cou de Caroline Agnou (SATUS Biel Stadt), qui se réjouit d’une nouvelle meilleure performance personnelle avec 1,74 m.

3000 m
Attention, prêts, partez: Une fois le départ donné, plus rien ne retient Luca Noti (STB). Il se porte immédiatement en tête et tente une course de tempo. Le Bernois n’arrive pas à tenir tout à fait la vitesse rapide (environ 5:28 minutes à 2000 m). Il s’impose cependant nettement en 8:19,13 minutes devant Neil Burton (GBR/LC Basel).

Noti est heureux d’avoir défendu son titre. „On veut évidemment toujours être plus rapide. Mais comme j’ai couru en solitaire, le temps me satisfait. Pendant 3 km, j’ai tout de même couru aussi vite que Julien au semi-marathon“, ajoute-t-il en souriant. Sa déclaration fait référence à l’excellent temps réalisé au semi-marathon par Julien Wanders (Stade Genève) le week-end dernier à Barcelone (1:00:09 heures).

60 m haies
On attendait avec impatience le duel entre les membres du groupe de promotion „World Class Potentials“, Jason Joseph (LC Therwil) et Brahian Peña (GG Bern). Certes en finale le Thurgovien sort mieux des blocs que le Bâlois, pourtant Joseph a le souffle plus long et égale sa meilleure performance personnelle en 7,78 secondes. Joseph remplit donc son rôle de prétendant au titre, lui qui se présentait avec le meilleur temps de la saison. Peña perd sur les derniers mètres et avec 8,02 ne s’approche pas de sa performance des séries (7,84).

Source : Swiss Athletics