Vue d'ensemble de la commande

Votre panier est vide pour le moment.

Mujinga Kambundji décroche le bronze CM

CM en salle à Birmingham

winforce_kambundji_wm
Lors de la session du soir de la deuxième journée des CM en salle à Birmingham (GBR) Mujinga Kambundji (STB) a réussi le coup d’éclat suisse: En finale du 60 m, l’athlète de WINFORCE a décroché une magnifique médaille de bronze en 7,05 secondes!

Mujinga Kambundji a une nouvelle fois prouvé à Birmingham combien elle appréciait les grandes manifestations internationales. Elle a réussi à être en grande forme au bon moment, ce qui lui a permis de lutter pour la première fois pour une médaille dans une finale CM – après avoir remporté de manière souveraine la demi-finale en 7,10 secondes.

En finale, la Bernoise de 25 ans est bien sortie des blocs de départ, a couru à fond et s’est jetée sur la ligne d’arrivée. Ensuite ce fut l’attente: ça passe ou ça ne passe pas? Au moment où les résultats se sont affichés sur le panneau, Kambundji a laissé éclater sa joie sans retenue. En compagnie de la gagnante Murielle Ahouré (6,97) et de la deuxième Marie-Josée Ta Lou (également 7,05/toutes deux de Côte d’Ivoire), elle a fièrement fait un tour du stade arborant un drapeau suisse. C’est un moment assez rare pour une athlète.

En tant qu’Européenne la plus rapide, elle a donné un signal clair à la concurrence en vue des championnats d’Europe à Berlin (GER) de l’été prochain.

Cette médaille revêt une importance historique pour l’athlétisme suisse. Du point de vue helvétique, seules six médailles ont été fêtées par le passé. En 1987, le lanceur de poids Werner Günthör a terminé deuxième, en 1991 Günthör a été sacré champion du monde et Anita Protti a remporté le bronze sur 400 m, en 1993, la hurdleuse Julie Baumann a décroché le titre de championne du monde et Sandra Gasser s’est parée de bronze sur 1500 m, en 2001 André Bucher s’est approprié le bronze sur 800 m.

Selina Büchel (KTV Bütschwil) a dû se contenter de la 6e place en finale du 800 m L’athlète de WINFORCE de 26 ans a eu un comportement offensif dans le peloton de classe mondiale et ses efforts ont finalement été bien mal récompensés.

Comme en demi-finale déjà, l’orsqu’elle a réussi à passer de la position 4 à 2 dans le dernier tour grâce à un finish solide, la Toggenbourgeoise a également montré beaucoup d’engagement en finale. Elle a longtemps occupé les positions 4 et 5 et elle ne s’est pas laissé déstabiliser par les bousculades. Après un gros effort dans le troisième tour, Büchel n’avait plus la force pour récidiver encore une fois. Elle a finalement passé l’arrivée en 2:03,01 minutes à la sixième et dernière place.

„Dans un premier temps je suis très déçue. On ne peut pas se satisfaire d’une 6e place“, a déclaré Büchel. „Probablement que les luttes pour la place m’ont pris un peu trop d’énergie.“ Elle était toutefois aussi consciente que participer à une finale CM représente une performance extraordinaire. Terminer une fois de plus dans le Top 6 à une grande manifestation Indoor équivaut pour l’athlète à un succès précieux, elle qui s’entraîne depuis sa jeunesse au KTV Bütschwil par Marlis et Urs Göldi et qui est coachée par l’entraîneur de la fédération Swiss Athletics Louis Heyer au championnat international.

La finale a été remportée par Francine Nyionsaba du Burundi qui a réalisé une meilleure performance mondiale en 1:58,31 minutes. Derrière elle, Ajee Wilson (USA, 1:58,99) et Shelayna Oksan-Clarke (GBR, 1:59,81) ont également amélioré leurs meilleures performances personnelles. Pour remporter une médaille, Büchel aurait dû battre sa meilleure performance personnelle (2:00,38) de plus d’une demi-seconde.

Après le rang 4 il y a quatre ans à Sopot (POL), c’est la deuxième fois que Selina Büchel se classe au cœur de l’élite mondiale à des CM en salle. La championne d’Europe en salle 2015 et 2017 a démontré une fois de plus qu’elle appréciait les courses Indoor. En plein air elle a enregistré une 4e place aux CE 2016 à Amsterdam (NED), aux championnats du monde et Jeux olympiques elle a à chaque fois manqué de peu la finale.

La pentathlonienne Caroline Agnou (SATUS Biel-Stadt) n’a pas réussi à briller dans la session du soir. La Biennoise de 21 ans ne s’est pas laissé impressionner par les grands noms qui composait le peloton des participantes et a dans un premier temps montré un concours solide. Grâce à une meilleure performance personnelle au jet du poids (14,92 m), elle s’est intercalée au 8e rang avant la pause. Le soir elle a enregistré une contre-performance au saut en longueur avec 5,96 m, elle qui avait déjà sauté 6,34 m cette année.

Le record suisse Géraldine Ruckstuhl (STV Altbüron) s’éloignait. Pour égaliser les 4455 points, Agnou aurait dû courir la dernière épreuve, le 800 m, en 2:16 minutes. Elle a finalement coupé la ligne d’arrivée en 2:21,08 minutes et totalisé 4397 points (deuxième meilleure performance de sa carrière) pour terminer au 10e rang.

Pour Jason Joseph (LC Therwil) la première aux CM ne s’est pas déroulée comme souhaité: le Bâlois de 19 ans a terminé sixième de la 5e série du 60 m haies en 7,89 secondes. Cela n’a certes pas suffi pour passer en demi-finale, mais le jeune talent a engrangé de précieuses expériences.

„Relever ce défi et faire des expériences pour l’avenir“: c’est ainsi que Jason Joseph a décrit les objectifs de ses premiers CM. Il repart avec beaucoup d’impressions intéressantes. „C’est passionnant de vivre un grand événement comme celui-là. Personne n’attendait de moi une performance au sommet. J’étais beaucoup moins nerveux que l’année dernière aux CE U20“, a déclaré Joseph. Avec son chrono de 7,89 secondes, il est resté à 12 centièmes de sa meilleure performance personnelle, établie il y a deux semaines aux CS en salle à Macolin. Il a ainsi réalisé le 30e temps sur 37 participants. Pour être repêché au temps, il aurait dû courir en 7,77.

„Le départ fut bon, j’ai ensuite touché une haie et j’ai pris la dernière de plein fouet. Dommage que je n’aie pas réussi un meilleur temps ici“, a commenté Joseph.

Si tout se passe comme prévu, un grand nombre de grandes manifestations internationales attendent encore le plus jeune membre du team suisse des CM. En juillet dernier il a fait honneur à son rôle de favori aux CE U20 à Grosseto (ITA) et a remporté l’or sur 110 m haies. Cette année il vise les championnats d’Europe de Berlin (GER/6 au 12 août, limite 13,85). Le potentiel de Joseph est grand, ce que prouve aussi son admission l’automne dernier dans le programme de promotion World Class Potentials.

Source : Swiss Athletics