Vue d'ensemble de la commande

Votre panier est vide pour le moment.

Julien Wanders entre dans une nouvelle dimension

Record d'Europe U23

winforce_wanders
Nouvelle performance de dingue de Julien Wanders (Stade Genève) en Espagne : en 60’09, l'athlète de WINFORCE termine brillant deuxième du très relevé semi-marathon Mitja Marato de Barcelona : record suisse de Tadesse Abraham (60’42) pulverisé, record d’Europe U23 d’Ali Kaya (TUR/60’16) battu !

Toujours plus fort, toujours plus rapide. Le Genevois de 21 ans est entré à Barcelone dans une nouvelle dimension. Suite à ses victoires de prestige en Suisse et ses records nationaux du 10 km en Afrique du Sud (28’13 à Durban) et en France (28’02 à Houilles), le « Kenyan blanc » a atteint le meilleur niveau mondial.

En 60’09, il n’a pas seulement écrasé de 33 secondes le record suisse établi par Abraham en 2015 au même endroit, il n’a pas seulement battu de 7 secondes le record d’Europe du Turc Ali Kaya, mais encore signé la 9e performance mondiale de l’année et 6e performance européenne de tous les temps. Dans les stats suisses, l’ancien champion d’Europe du marathon Viktor Röthlin (62’16), la légende Stéphane Schweickhardt (61’26) et le champion d’Europe en titre (60’42) sont relégué aux oubliettes.

Quelle course, jugez du peu : 14’24 aux 5 km, 28’36 aux 10 km, 42’47 aux 15 km, 57’07 aux 20 km et 60’09 à l’arrivée, aux 21,095 km. Pour des tranches de 5km de de 14’24, 14’12, 14’11, 14’20, avant un 1095 m en 3’02. De la pure folie ! Le tout lors du deuxième semi-marathon de sa jeune carrière. L’an passé, il avait, à Milan, déjà fait très forte impression sur la distance en restant 15 km durant avec les meilleurs, pour terminer en 61’47 (record suisse U23).

De plus, Wanders a quasi tout fait à Barcelone. Tout, sauf gagner… Arrivé dans la capitale catalane avec son sparring et lièvre (Alex Kibarus/KEN/vainqueur des 20KM de Lausanne), il a été emmené jusqu’au 13e kilomètre, avant de se mettre lui-même à l’ouvrage.

« Au début, j’étais un peu impatient, j’ai demandé à Alex d’accélérer. Sur la deuxième partie, personne ne voulait prendre les responsabilités, donc j’ai fait ce que je sais faire, j’ai pris les devants », a-t-il soufflé à l’arrivée les yeux pétillants. Avant d’ajouter : « J’ai tout donné. Mais voilà, l’Ethiopien (Mule Wasihun, vainqueur en 59’44, ndlr.) était plus fort que moi aujourd’hui ».

« Je suis super content. J’ai tout donné. J’ai imprimé le rythme pendant plus de la moitié de la course. Finalement, ça a payé », a soufflé les yeux pétillants le Genevois arrivé 25 secondes après Mule Wasihun (ETH), vainqueur avec un nouveau record du parcours de 59’44. Wanders de sourire : « Voilà, l’Ethiopien était plus fort que moi aujourd’hui, mais c’est vraiment un super chrono ».

Prochain rendez-vous pour Wanders : les Mondiaux de semi-marathon à Valence (ESP) le 24 mars prochain. D’ici-là, le nouveau détenteur du record suisse va retourner s’entraîner au Kenya. Euphorique : « Maintenant, je ne rigole plus ! Toutes les courses, j’y vais pour gagner. Même aux championnats du monde… Je m’en fous ! Désormais c’est tout pour Valence ! La piste et les Européens de Berlin j’y penserai après »

Patrick Wägeli (LC Frauenfeld) a été chronométré dans le très bon temps de 1h04’51 à Barcelone. Pour l'athlète de WINFORCE, ce semi-marathon représentait un point de la situation en vue des CE de marathon en août prochain à Berlin (GER). Le Thurgovien a déjà décroché l’automne passé les minima à Francfort (2:17:02).

Au Meeting en salle de Metz (FRA), Sarah Atcho (Lausanne-Sports) a réussi une perf de valeur mondial sur 300 m : en 36″89, elle a réalisé le 5e meilleur chrono de cette année. L’athlète de WINFORCE figure aujourd’hui derrière Shaunae Miller-Uibo (BAH) et trois Américaines en cinquième position de la liste des meilleures mondiales sur 300 m.

Suite à sa course à Metz, lors de laquelle elle a entre autres battu la spécialiste de 400 m de très haut niveau Floria Guei, elle est la meilleure Suissesse de tous les temps sur la distance. La sprinteuse du programme de promotion des World Class Potentials de Swiss Athletics a montré par là qu’elle était prête à faire parler la poudre aux Championnats suisses de la semaine prochaine à Macolin.

Source : ATHLE.ch
Photo : Thomas Gmür / ATHLE.ch